Sport

Le sport et la santé mentale : quels liens ?

Le sport reste un atout important dans la vie, du fait de ses multiples bienfaits autant pour la santé physique que la santé mentale. Cette dernière est même essentielle à la survie d’un individu. Une raison de plus pour bouger.

Le sport guérit certains troubles mentaux

La santé mentale fait partie intégrante de l’état de santé général d’un être humain. Elle permet de définir le sentiment, le comportement, la manière de penser, de comprendre ou de communiquer, etc. Une déficience de la santé mentale peut être une énorme barrière pour raisonner ou fonctionner. Heureusement, il existe un moyen simple mais efficace pour s’en charger.

En fait, en plus d’être bon pour le cœur et le poids, une activité physique régulière a des effets positifs sur la santé mentale. Elle permet d’améliorer le bien-être psychologique et de prévenir le trouble mental. De nos jours, le rythme de la vie au quotidien n’est plus le même qu’à l’époque de nos grands-mères. Bon nombre de situations engendrent des frustrations ou des ennuis. Agissant sur les systèmes nerveux, une bonne séance de sport pour vaincre le stress , l’anxiété ainsi que tout autre sentiment de dépression. Un exercice est capable à la fois de réduire le taux d’hormone de stress et de stimuler la libération d’endorphine. Il aide ainsi à avoir un esprit sain, d’où un corps sain.

Le sport développe la concentration, la confiance et l’estime de soi

Un exercice physique fait des effets indéniables sur notre corps. Il permet généralement d’être bien dans sa peau et d’avoir une meilleure estime de soi. En fait, le sport renforce la confiance et la maitrise de soi en offrant un sentiment d’accomplissement. Il apporte une aide précieuse pour développer, assumer et atteindre les objectifs établis.

Egalement, la pratique régulière d’une activité maintient les capacités mentales intactes. Elle donne en quelque sorte un véritable coup de pouce à la pensée critique, l’initiation et la concentration. De surcroit, elle améliore la qualité de sommeil, excellent pour garder la mémoire.

Il est à noter que faire du sport permet de limiter le développement de certains troubles neurologiques et cognitifs, dont les plus fréquents sont la maladie d’Alzheimer et le trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (TDAH).

Autres bienfaits du sport sur le mental

Certes, faire des exercices physiques nous rend heureux et détendu. C’est l’un des moyens pour produire des endorphines, l’hormone du bonheur. Une fois libérée par le corps, cette substance chimique naturelle améliore l’humeur et procure une sensation de joie et de bien-être.

La pratique intensive du sport permet aussi d’augmenter la production de la noradrénaline, le neurotransmetteur du système nerveux sympathique. Cette substance chimique aide notre cerveau à mieux gérer le stress ou d’autres situations accablantes. Même si l’activité physique nécessite des efforts, elle fournit par contre des sensations de paix et de légèreté.

Faire du sport entre 35 et 40 ans incite le cerveau à fabriquer davantage de substances chimiques, qui aident à éviter certaines maladies dégénératives et l’oxydation des neurones de l’hippocampe. Le développement cognitif va rester ainsi actif, et la vieillesse sera plus tolérable.

Pour conclure, forger un mental de fer n’est pas si difficile. Vous venez d’apprendre au travers de cette rubrique les bienfaits de la pratique du sport sur l’état psychologique. Alors, n’hésitez pas à faire une activité physique pour avoir la paix, la joie et le bien-être.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *